L’ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES : UNE MÉTHODE DE FORMATION DE CHOIX POUR LES ATP

Plusieurs centres de formation offrant le DEP en assistance technique en pharmacie optent pour l’Alternance Travail-Études (ATE). Mais qu’est-ce que l’ATE?

L’ATE est une formule éducative adaptée aux besoins changeants du marché du travail. Le programme combine des séquences en milieu scolaire et d’autres en milieu de travail. Il s’agit d’un partenariat de formation entre l’établissement d’enseignement et votre pharmacie qui s’exerce dans le cadre d’un programme d’études menant à un diplôme (source : http://www.education.gouv.qc.ca/contenus-communs/adultes/formation-professionnelle/alternance-travail-etudes/).

L’implication des ATP est primordiale pour le succès du projet. Renseignez-vous et parlez-en à votre pharmacien propriétaire ou pharmacien-chef.  La première étape est de prendre connaissance du projet du centre de formation qui vous approche (ou de contacter le centre de votre région) et de voir le type d’ATE que les enseignants ont choisi (présence de l’élève 1 jour/semaine ou des séquences de plusieurs jours).  Deuxième étape : choisir un accompagnateur dans votre équipe d’ATP. Il n’est pas nécessaire de choisir l’ATP-chef, mais de choisir un ATP qui a le désir de former, accompagner et encadrer un élève. Il faut bien se l’avouer, un élève qui a 1 mois d’expérience seulement de formation ne possède pas toutes les connaissances d’un diplômé! Les qualités requises pour l’ATP-accompagnateur : avoir de la facilité à communiquer, une bonne capacité d’écoute et de rétroaction, du dynamisme, de l’ouverture d’esprit, avoir un contrôle de soi, de la patience et le désir de transmettre ses connaissances.

La troisième étape consiste à prendre connaissance des documents envoyés par le centre de formation (contenu et objectifs) et vous préparer à accueillir l’élève. Il faut également avertir toute l’équipe du laboratoire de l’arrivée de l’élève. Vous devrez préparer son horaire, les tâches qu’il pourra accomplir durant les différentes séquences selon les objectifs du programme d’ATE. Lors de l’arrivée de l’élève, vous devrez lui adresser vos attentes, les règlements, lui présenter l’équipe, etc. La communication entre l’enseignant responsable de l’élève et l’accompagnateur est essentielle pour intervenir rapidement en cas de pépins.

Il ne faut pas tomber dans le piège de comparer un élève qui est en ATE avec un stagiaire qui a presque terminé sa formation. L’élève en ATE va acquérir/appliquer des compétences tandis que le stagiaire vient y consolider ses compétences.  L’élève n’arrivera pas les mains vides, il sera encadré, aura vu certaines notions en classe et viendra les mettre en application dans votre pharmacie. Un guide vous sera remis pour vous indiquer quelles tâches l’élève doit accomplir durant la séquence.

Cela semble être beaucoup de travail, alors pourquoi s’impliquer? Cela vous permettra de préparer votre relève, de réduire le temps de formation lors de l’embauche et de renforcer la culture de formation au sein de votre personnel. Un partenariat entre le centre de formation et les entreprises permet de partager votre expertise professionnelle et de faire une différence dans la formation des futurs ATP. Cela permettra aux élèves de valider rapidement leur choix de carrière, de connaître la réalité du métier et d’intégrer la formation en milieu de travail à celle acquise en classe. L’élève pourra évoluer dans le monde du travail et y gagner en expérience, en maturité et en motivation.

L’ATE est une formule gagnante pour tous. Les pharmacies y gagneront des ATP sortant de l’école plus compétents grâce aux acquis de leur présence en milieu de travail tout au long de leur formation.

En ce moment, les centres de formation ont axé l’ATE sur la pharmacie communautaire, mais cela peut s’appliquer également au centre hospitalier. Si ce projet vous intéresse, n’hésitez pas à en parler à vos patrons et communiquez avec le centre de formation de votre région pour savoir s’il offre l’ATE.  Embarquerez-vous dans le projet?

 

Mélanie Audet

vice-présidente secteur public AQATP et enseignante en ATP au CFP Performance Plus

2019-06-17T17:02:34-04:00 June 17th, 2019|