Atelier d’analyse de la profession de l’Assistant technique en pharmacie (DEP) – secteur public

Par : Vanny-David Soumpholphakdy
Chef d’équipe – Assistant-technique senior en pharmacie
Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie de Québec-UL

 

Le 22 et 23 janvier 2020 avait lieu à Drummondville un atelier d’analyse de profession du titre d’emploi Assistant-technique en pharmacie orchestré par le Ministère de l’Éducation. Cette démarche ciblait les assistants-techniques en pharmacie dans les établissements de santé et de services sociaux. Notice légale : pour des raisons de confidentialité et de consentement accordé au Ministère de l’Éducation, je vous partagerai seulement les thèmes et le processus de l’atelier, son contenu et les discussions ne seront pas dévoilé. Plus de précisions vous seront acheminés lors de la rédaction finale du nouveau programme DEP Assistance-technique en pharmacie.

L’analyse de la profession avait pour objet de faire le portrait le plus complet possible de l’exercice de la profession afin de mettre à jour et rehausser le programme DEP. Cette analyse consistait principalement en une description des caractéristiques de la profession, des tâches, des opérations et des sous-opérations de la profession, des connaissances, des habiletés et des comportements socioaffectifs nécessaires à son exercice ainsi que la notion du développement durable.

Le rôle des participants consistait à compléter, enrichir, commenter ou valider l’information proposée en collaboration avec les autres protagonistes de l’atelier provenant de divers centres hospitaliers à vocation variée.

Les directives concernant la conduite de l’atelier, notamment sur la gestion du droit de parole, a été assurée exclusivement par une animatrice ayant aussi le rôle de modératrice. Le droit de parole était réservé uniquement aux participants mandatés et chacun devait faire preuve d’une écoute attentive.

Il était facile pour les participants de s’égarer vers d’autres sujets ou d’autres enjeux connexes. Nous devions nous en tenir aux sujets traités et respecter les idées des autres candidats. Tous les sujets abordés étaient transcrits à temps réel par un membre du groupe faisant parti des panélistes. Il était primordial de tenir compte de ce facteur et favoriser une certaine clarté dans nos propos pour la prise de notes.

Parallèlement, se greffait à l’équipe de travail, des observateurs ne bénéficiant pas de droit de parole et ne pouvant pas intervenir dans les discussions. Leur contribution se fera lors des étapes ultérieures.

En premier lieu, nous avons révisé les caractéristiques significatives de la profession. La mission était de décrire le travail des assistants techniques en pharmacie en établissements de santé et de services sociaux. Cette analyse de profession ne couvrait pas les appellations d’emploi suivant : commis de pharmacie ou laboratoire, techniciens en pharmacie et pharmaciens. Une nouvelle définition de la profession a été travaillée et proposé. Par la suite nous avons discuté des conditions de travail. Les thèmes concertés se portaient sur les horaires, le statut d’emploi, les exigences physiques, la répartition du travail et les syndicats et/ou associations.

Au niveau de l’autonomie, nous nous sommes questionnés sur le degré d’autonomie au travail, seul, en équipe ou sous supervision. Le type de collaboration et la prise décisionnelle découlaient directement de ces facteurs.

Nous avons aussi abordé le volet des tendances à venir qui auront un impact sur l’évolution de la profession. Les thèmes abordés tenaient sur la réglementation, la clientèle, le développement et l’accessibilité des médicaments et des équipements.

Dans un deuxième temps nous avons fait la description des tâches et des sous-opérations (détails exhaustifs des tâches). Ces tâches ont été évaluées selon, le temps de travail, la difficulté d’exécution et son importance. Les concepts de connaissances, habiletés et comportements socioaffectifs ont aussi été évalués.

Finalement, une loi sur le développement durable nous amenait à réfléchir sur les corrélations entre cette loi et nos tâches. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme de l’environnent, de l’aspect sociale et économique des activités de développement.

Un travail colossal et significatif a été accompli par une équipe dynamique et innovatrice. Merci à tous les collaborateurs qui ont su être les bâtisseurs d’un avenir prospère du futur rôle des assistants-techniques en pharmacie.

 

 

10 mars 2020



Pin It on Pinterest

Share This